La question se pose à tout créateur ou gestionnaire de réseau de distribution. Faut-il contractualiser les relations avec ses distributeurs par un contrat écrit ou préférer la souplesse des CGV ou même de relations totalement non formalisées.

La souplesse et l’absence de formalisme facilitent bien entendu à court terme la tâche du gestionnaire de réseau et expliquent que beaucoup de réseaux de distribution ne soient pas formalisés par des contrats écrits.

Mais l’expérience montre en pratique qu’il est préférable pour des raisons de sécurité juridique, de respect des règles légales et d’opportunités commerciales de disposer d’un contrat écrit.

En synthèse, les avantages du contrat écrit l’emportent largement sur ses inconvénients.

EN SAVOIR PLUS