Le cabinet Vogel & Vogel a accompagné Bouygues Telecom tout au long de ce différend avec son équipe spécialisée en concurrence et régulation télécoms dirigée par Me Juliette Blouet assistée de Me Marion Charrier.

Comme le quotidien Les Echos en a rendu compte dans son édition du 19 novembre 2019, le régulateur des télécoms a donné raison à Bouygues Telecom au sujet des prix de gros que SFRFTTH lui facture pour l’utilisation de son réseau de fibre optique par une décision en date du 18 novembre 2020.