L’Autorité de la concurrence voit d’un œil particulièrement favorable le développement de la vente en ligne, y compris dans des secteurs faisant l’objet d’une réglementation spécifique.